Craft Beer : qu’est-ce que ça veut dire ?

Craft Beer : qu’est-ce que ça veut dire ?

mars 19, 2018

La craft beer est un phénomène dont les brasseurs et les amateurs de bières parlent régulièrement. Cette expression apparaît souvent même sur les étiquettes de plusieurs bières. On se demande donc ce qu’elle peut bien vouloir dire. Cet article vous présente quelques explications sur cette expression venue directement des États-Unis.

La craft beer, fabriquée uniquement par une brasserie craft brewer

A lire également : Bière après le sport : bénéfique ou pas ?

Tout d’abord, vous devez savoir qu’une craft beer est une bière qui a été brassée par un brasseur reconnu aux États-Unis. Il s’agit du brasseur craft brewer. En effet, ce brasseur se charge exclusivement de la brasserie de cette bière. Sur le territoire américain, pour obtenir le titre de craft brewer, la brasserie doit remplir quelques critères importants. C’est un statut très réglementé par une association qui met en avant trois règles essentielles à respecter :

Pour un craft brewer petite de taille

Pour obtenir ce statut, cette brasserie doit produire annuellement au plus 6 millions de barils de bière. Il faut donc évaluer cela à environ 700 millions de litres.

A lire également : La bière artisanale se développe de plus en plus

Pour un craft brewer indépendant

Pour être considéré comme un craft brewer indépendant, 25 % au plus de la brasserie en question doit appartenir à une société exerçant dans le domaine des boissons alcoolisées. Cependant, celle-ci ne doit pas elle-même avoir le statut de craft brewer.

Pour devenir craft brewer traditionnel

Pour qu’une brasserie obtienne ce statut, elle doit produire de la bière brassée à base de matières premières traditionnelles. Cependant, si elle produit des boissons maltées aromatisées, alors elle ne pourra pas bénéficier de ce statut.

Aux États-Unis, les crafts breweries présentent plus de modestie que les multinationales. Généralement considérés comme des micro-brasseries en France, ces crafts breweries se chargent de produire des crafts beers (bières artisanales brassées).

Les crafts brewers sont purement américains

Aujourd’hui, il est possible de faire la différence entre les bières brassées par les grandes têtes de l’industrie brassicole et celles proposées par les micro-brasseries grâce à une définition officielle. En effet, c’est un excellent moyen que la Brewers Association utilise pour parfaitement suivre l’évolution de ce secteur qui représente la grande partie des brasseries qu’il y a aux États-Unis. Il ne faut pas oublier que parmi les 3500 brasseries qui existent aux États-Unis, environ 98 % sont des crafts breweries.

Ainsi, ces brasseries se sont développées autour des années 70 en particulier grâce à la tendance du moment qui était le home brewing. Il s’agit d’une tendance qui consiste à brasser sa propre bière chez soi.

Des années 70 à nos jours, les communautés d’amateurs de home brewing et de craft beer ont permis d’adopter une excellente culture de bière de qualité sur le territoire américain. Ces derniers sont toujours à la recherche de nouveaux goûts et de nouvelles recettes. À leurs yeux, c’est une excellente boisson qui a du goût.

Comme évoqué précédemment, peu importe son style, la craft beer est généralement associée au brasseur. Vous pouvez donc la retrouver au style stout, IPA, red ale, porter, etc. Ainsi, au nombre des brasseries américaines les plus populaires en matière de fabrication de craft beer, on peut citer :

  • Great Lakes ;
  • Deschutes ;
  • Flying Dog ;
  • Russian River ;
  • Dark Horse ;
  • Toppling Goliath, etc.

La craft beer est aussi disponible en Europe

Il existe plusieurs micro-brasseries en Europe qui ont pour objectifs de promouvoir la craft beer. L’association United Craft Brewers a lancé ce mouvement en 2015 au Royaume-Uni. En effet, sa mission principale est de promouvoir et de protéger les communautés d’amateurs de bière, les intérêts des crafts brewers britanniques, ainsi que leurs bières. Cette association fait le nécessaire pour amener les brasseurs britanniques à adhérer à ce mouvement à l’image des brasseries Brewdog, Beavertown, Magic Rock, Camden Town et également le distributeur James Clay.

En France, on note une forte augmentation du nombre de micro-brasseries, même si la tendance de la craft beer n’est pas aussi intense par rapport à l’Italie et au Royaume-Uni.

Comment la craft beer s’est retrouvée en France ?

Depuis que les brasseurs américains se sont installés en France, ils ont ramené avec eux la tendance de la craft beer. En effet, plusieurs brasseries de la craft beer ont vu le jour sur le territoire français en seulement quelques années. Comme pour Mike Donohue, dirigeant de la brasserie Deck & Donohue, le fait d’ouvrir une brasserie artisanale en France représente une continuité pour bon nombre de brasseurs américains.

Ainsi, voici une liste de quelques brasseries à Paris et aux alentours qui proposent de la bonne craft beer :

  • La Goutte d’Or ;
  • Sagesse ;
  • La Parisienne ;
  • La Montreuilloise ;
  • La Baleine ;
  • My Beer Company ;
  • Deck & Donohue, etc.

Originaire des États-Unis, le phénomène de la craft beer s’est très vite installé en Europe et en particulier dans plusieurs régions en France. En cherchant bien, vous n’aurez aucun mal à trouver une brasserie intéressante afin de déguster cette merveille de bière brassée.